Louer une voiture aux USA

Qu’il s’agisse d’un road trip, d’un séjour court ou long aux États-Unis, vous n’y couperez pas : Il vous faudra un véhicule pour tous vos déplacements. Au pays de l’oncle Sam, absolument tout est organisé autour de la voiture. On ne compte plus les franchises de restaurants qui ont un drive, les banques qui ont des guichets de retrait où l’on se gare sous un porche pour retirer de l’argent sans même descendre de sa voiture, les zones commerciales et leurs parkings gigantesques…etc. Le terme « Grands espaces » prend tout son sens aux États-Unis : lorsque vous regardez une carte routière ou Google Map pour vous rendre à un endroit, vos références françaises vous font penser «ça va, ce n’est pas très loin », oui mais vous êtes aux USA et cela change tout. Passer quelques blocs en voiture aux USA peut rapidement devenir ½ heure, voir 1 heure dans certains cas, et je ne vous parle de vous y rendre à pied !

Vous l’aurez compris si un véhicule de transport ne vous attend pas sur place, vous devrez impérativement louer une voiture aux USA. J’en profite pour préciser aux couples et aux célibataires que vous pouvez également louer une moto, mais préparez vous à des tarifs prohibitifs ! Les assurances de location moto sont extrêmement chères et lisez bien les contrats de location car certains loueurs vous proposeront des assurances minimum (et donc totalement insuffisantes pour les US). Mon mari en ayant fait lui même l’expérience, certains loueurs proposent même des motos à la location mais sans assurance du tout (!!!) A proscrire immédiatement bien entendu… Revenons à nos moutons avec ce que j’ai pu tirer comme conclusion de ma propre expérience sur la location d’une voiture aux USA.



Tous les plus grands loueurs que nous connaissons en France sont bien entendu présents aux États-Unis (Avis, Hertz, Europcar, Sixt…) mais également des loueurs moins connus comme Rentalcars, Autoescape ou Alamo. C’est précisément de ce dernier dont je vais vous parler puisque j’ai utilisé les locations de voiture Alamo pour tous mes séjours aux USA. Tout d’abord, il faut savoir que louer une voiture aux USA ne se passe pas tout à fait comme en France et cela en raison des assurances en jeu. Les tarifs sont quant à eux très attractifs puisque tous proposent du kilométrage illimité (étant donné les distances aux US, c’est préférable) et tous ces loueurs sont extrêmement bien organisés, du guichet de départ d’accueil jusqu’au retour de la voiture ! La partie assurance est sans doute celle qui diffère le plus de notre système français. Parmi la panoplie d’assurances complémentaires que le loueur vous proposera, il y en a 2 qui sont absolument fondamentales si vous ne voulez pas vous retrouver endetté(e) à vie suite à un accident sur le sol américain :

  • la LWD/CWD qui couvre le véhicule en cas d’accident (il faut vous assurer que la franchise est à zéro)
  • la LIS ou SIL qui vous assure une couverture pour vous même ou un tiers en cas d’accident jusqu’à 1 million de $

Dans le pays où les gens portent plainte pour des raisons aussi diverses que farfelues et où tout se règle par avocats interposés, je vous recommande vivement de vous assurer correctement dans le cas d’un accident de voiture éventuel. Cette dernière est l’assurance la plus importante, une sorte de responsabilité civile, qui couvre les dégâts matériels ou corporels de vous-même ou des personnes de l’autre véhicule et qui viendra également régler les dommages et intérêts si vous êtes reconnus responsable de l’accident. Les pannes sont quant à elles bien prises en charge puisque généralement le loueur fournit un véhicule de remplacement (conserver précieusement le numéro de téléphone qui vous sera remis par l’agence). Aujourd’hui, la totalité des loueurs proposent ces assurances de façon quasi obligatoires (il serait suicidaire de les refuser). Mon mari avait pour sa part ajouté l’assurance crevaison et bris de glace pour une plus grande sérénité durant notre road trip. Pour celles et ceux qui sont porteurs d’une carte Gold ou American Express, oubliez rapidement les couvertures d’assurances qui sont proposées avec ces cartes pour les mettre en pratique aux USA, les couvertures proposées sont totalement inadaptées. Elles ne pourront vous être qu’une aide complémentaire en cas de problème mais en aucun cas un système d’assurance principal aux USA…

 

J’abandonne le côté technique pour vous parler de la pratique, et de ce côté là, nous n’avons jamais rencontré aucun soucis avec Alamo du point de vue de l’organisation. Que ce soit en Californie avec plus de 3000 kilomètres effectués avec la voiture ou en Floride avec 2500 kms effectués, la prise du véhicule a toujours été très rapide et le retour encore plus rapide ! Un simple contrôle visuel rapide, une question pour savoir si nous avions quelque chose à signaler et en moins de 2 minutes la voiture est rendue, le bon retour signé et la facture présentée immédiatement est conforme à ce qui nous avait été annoncé au départ. A noter également qu’à notre retour de la voiture à l’aéroport de Los Angeles (LAX), sur présentation de notre numéro de vol, nous avons été entièrement pris en charge pour être dirigé directement au bon endroit dans l’aéroport grâce un système de navette. Un service interne mis en place par Alamo et très appréciable car le parking retour Alamo est éloigné de l’Aéroport.



Chaque agence a son mode fonctionnement propre mais elles sont toutes très bien organisées : A l’agence d’Orlando par exemple, lorsque vous prenez votre véhicule, on vous indique un parking avec plein de voitures qui sont de la gamme équivalente à celle que vous avez choisie et vous prenez celle que vous voulez !! Couleurs, modèles, marques… C’est assez déroutant au départ mais très sympa ! Toutes les voitures sont remarquablement propres et lustrées à l’extérieur, l’intérieur dégage lui une odeur très agréable tel un véhicule neuf. Si vous voyagez avec des enfants (c’est mon cas!), prévoyez quelques minutes pour le choix et l’installation des sièges enfants (environ 70$ par siège quel que soit la durée de la location). En effet, aux USA, c’est vous qui installez et arrimez le siège enfant, le loueur ne prendra jamais cette partie en charge, une fois encore pour des raisons d’assurance. Prenez votre mal en patience, les fixations ne sont pas toujours faciles à comprendre (encore moins avec 10 ou 18 heures de voyage en avion précédent la prise de la voiture de location!). Heureusement mon mari est très manuel…lol !




Dernier point et non des moindres à ne pas oublier, vous pourrez opter pour la location d’un GPS. Mon conseil perso est d’acheter un GPS si vous pensez vous rendre au moins 2 fois aux USA, c’est ce que nous avons fait : Achat d’un GPS Garmin Nuvi 55 d’entrée de gamme (largement suffisant!) avec uniquement les cartes américaines (tous les états) pour 99$ au Walmart du coin alors que cette option est présentée en moyenne pour 140$ en location… le calcul était vite fait. Vous pourrez également le revendre de retour en France sur Leboncoin  ou autre, vous trouverez preneur sans aucune difficulté.

En conclusion, les usines de location de voitures aux États-Unis sont parfaitement rodées dans un pays où la voiture est un élément clé. Vous devez simplement choisir les bonnes options et assurances pour que votre séjour aux USA reste un bon souvenir même en cas d’imprévu ! Louer une voiture aux USA, c’est aussi simple qu’en France, mais n’oubliez pas de consulter les quelques règles de conduite qui diffèrent de l’hexagone selon l’État où vous vous rendez.



3 comments
51 likes
Prev post: Expatriation aux USA, 2 ans déjà !Next post: CONCOURS FACEBOOK NOTRE RÊVE AMÉRICAIN ET US WAY OF LIFE

Related posts

Comments

  • Aod

    juillet 24, 2018 at 13 h 13 min
    Reply

    Petite coquille : il y à deux fois le même paragraphe

  • Antoine

    avril 1, 2018 at 15 h 10 min
    Reply

    Merci pour ton article qui comme d'habitude nous donne beaucoup d'info

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Qui suis-je?

Bonjour, je suis Géraldine, rédactrice du blog Notre Rêve Américain. Gagnante de la DV-Lottery et expatriée aux USA, je vous invite à suivre mes aventures... Read More

Abonnez-vous !
Mon dernier guide : Expatriation aux USA, le jour d’après.
 
Tout savoir sur la loterie green card :
  Achetez le livre Notre Rêve Américain - Histoire d'une expatriation de la France aux États-Unis.
MES DERNIERS ARTICLES
Categories
Besoin d’un site internet? Beneficiez des tarifs attractifs de l’agence Papillon Web !
Creation site internet
Propriété intellectuelle :

En vertu de l’article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle, les textes et les photos de ce blog sont la propriété de son auteur. A ce titre, aucun texte, aucune photo ou tout autre élément composant ce site internet ne peut être reproduit, modifié ou diffusé de quelque manière que ce soit sans une autorisation préalable de son auteur.