Les expatriés aux USA et le covid-19 – Partie 2

Suite à mon premier article sur les Expatriés aux USA et le covid-19,  Mendy, Isabelle, Fanny, Sophie, Pauline, Amandine, Amélie et Julien vous livrent à leur tour leur ressenti et leur expérience face à cette crise sans précédent.

Nous pensions tous que cette crise ne durerait que quelques semaines mais elles se sont transformées en mois, sans vision claire sur l’avenir. Le monde des expatriés est soumis plus que jamais à un véritable challenge et il est clair qu’il faudra encore tenir un moment comme ça. Les Etats-Unis sont aujourd’hui en pleine crise sanitaire, économique, sociale et politique. Difficile de s’y retrouver parfois, avec une culture différente et une vision européenne. Malgré cela, il en ressort que nous avons tous un point commun, l’espoir d’une Happy End et pourquoi pas d’un monde meilleur… Je laisse la parole à mes compatriotes expatriés au sud et au nord des USA !

 

 

AMELIE ET JULIEN- BROOKLYN, NEW YORK

 

1/ Bonjour Amélie et Julien, pouvez-vous vous présenter brièvement : Où vivez-vous?  Pour quelle raison vous êtes-vous expatriés (job, famille…) ?
Bonjour, nous sommes un trio de Français à NY (un parmi beaucoup d’autres). Ici Amelie, Julien et notre petit bichon maltais June. Nous avons atterri à NY en juillet 2017. Nous étions installés dans notre vie Provençale lorsque nous avons été tirés au sort pour la Green Card, tout juste un mois après notre mariage. Nous avons décidé de tenter l’aventure!

Nous avons cherché un emploi à partir de la France et sommes partis avec un travail sur deux dans la poche. Julien évolue dans le département financier d’un grand groupe franco-américain et pour ma part après une expérience en cabinet d’avocats, j’ai rejoint le département “claims” d’une compagnie d’assurances. Nous habitons actuellement a Dumbo, Brooklyn, notre coin favori de New York.

2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
L’Etat de New York et plus particulièrement la ville de New York ont été fortement impactés au tout début de l’épidémie aux US. Nous sommes dans un Etat ou la densité de la population est très élevée. Toutefois, nous pensons sincèrement que les mesures et la gestion de la crise par notre Gouverneur, Andrew Cuomo ont probablement préservé de nombreuses vies. Il a su nous guider via une communication quotidienne précise, s’appuyant sur les datas et les conseils de scientifiques.

Grâce à sa ténacité et son courage de s’opposer au Président actuel, nous avons à présent une situation parmi les meilleures du pays. Il porte également avec force le message du respect des gestes barrières, port du masque et distanciation sociale. Nous espérons maintenant que les gens vont continuer a respecter ces règles simples et vraiment peu contraignantes au regard des risques encourus et éviter la seconde vague tant redoutée.

 3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Le confinement imposé dans l’Etat et dans la ville a bien entendu été long et fastidieux, les règles que l’on nous demande de respecter actuellement ont été primordiales et le sont toujours. Nous sommes face à l’incompréhension de voir des gens n’y accorder aucune importance. Nous avons été très déçus et même parfois choqués de voir des personnes que nous connaissons ne pas respecter ces règles pourtant essentielles, y compris se rendre dans d’autres états au plus haut pic de la quarantaine et ne pas respecter les règles de quarantaine obligatoire imposées en particulier a ceux qui venaient de NY, qui il faut bien le reconnaître a été considéré comme le mouton noir, pendant de nombreuses semaines.

Nous avons été particulièrement touchés de voir pour le 4 juillet dans des petites Villes d’Upstate NY les portraits de jeunes morts pour venir sauver l’Europe et combattre pour le drapeau Américain dans les conflits plus récents. Eux ont fait preuve d’un courage allant jusqu’au sacrifice ultime. Ce courage on ne le retrouve pas vraiment dans une partie de la génération actuelle incapable de respecter des règles simples et assez peu contraignantes comme le fait de porter un masque en public. Certains évoquent leur « liberté ». C’est  oublier que leur liberté s’arrête là où commence celle des autres et nous ne pensons pas que leur « liberté » ne les autorise à mettre la vie des gens qui les accueillent, ou même celles de leur concitoyens expatriés en danger, au final mettre un masque (comme il faut) et respecter les gestes barrières et confinement ce n’est rien comparé à ceux qui sont sur le front à soigner les personnes malades, livrer nos courses, porter secours, approvisionner les magasins… mais beaucoup l’oublient ou n’en ont rien à faire.

 

MENDY – MIAMI, FLORIDE 

 

1/ Bonjour Mendy, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Je m’appelle Mendy, j’ai 37 ans, expatriée en famille avec mari et 2 enfants (6 ans et 4 ans). Nous sommes actuellement a Miami depuis 2 ans. Nous sommes partis de la France pour plusieurs raisons : Charges professionnelles sur sociétés trop lourdes (2 sociétés en France), terrorisme sur Paris, trop de mesures sociales, mentalité toujours aigrie en région parisienne, paysage pas plaisant et temps pas plaisant. Nous ne nous sentions plus à notre place là-bas.

 2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
Pas efficacement :  fermeture des écoles et business du jour au lendemain, situation de peur/panique, réouverture bien trop tôt des business avec de grosses restrictions de capacités. Les mesures de sécurité ne sont pas respectées par la population. La situation est trop prise à la légère pour sauver l’économie avant des vies! Il y a d’ailleurs une grosse augmentation des cas positifs depuis juin mais toujours pas de mesures appropriées. A mon avis, ils sont perdus et ne savent plus comment agir.

 3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Gros stress lors du confinement car nos 2 enfants sont tombés malades au tout début et je ne voulais pas aller chez médecin ou à hôpital de peur d’attraper le virus. Ce stress m’a causé à de multiples reprises mes crises de Vertigo (Vertiges en position horizontale). J’ai du mettre en place un coaching de développement personnel pour gérer le stress, la situation et savoir rebondir de cela. (Point positif! Je suis en gratitude de ce développement personnel).

Nous avons eu des pertes financières importantes professionnelles et personnelles. Deux mois de fermeture du business puis une mise en route de la reprise sous 25% de capacité = pertes financières à ce jour encore!
Nous sommes sous Visa E2 donc pas de déplacements internationaux possible pour nous car nous ne pourrions pas revenir sur le territoire américain. Pas de vacances possibles pour ces 2 principales raisons.

Notre ressenti est que nous aurions souhaité habiter dans une ville beaucoup moins dense que Miami car ici c’est très risqué. Nous aurions aimé que les choses aient été mises en place différemment pour gérer cette situation inédite !

 

ISABELLE – KANSAS CITY, KANSAS

 

1/ Bonjour Isabelle, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Hello, je m’appelle, Isabelle, j’habite à Kansas City (enfin dans la banlieue, dans l’état du Kansas) où j’ai suivi mon mari qui avait une opportunité de job là après avoir été expatriés dans la Silicon valley près de San Francisco. J’y habite depuis 2011. Mon mari ne travaille plus ici, mais en Californie.  J’ai 4 enfants mais 2 de mes enfants sont étudiantes, l’une à Montréal et l’autre aux Pays-Bas. Mes 2 plus jeunes enfants sont ici. 

2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
 Alors, nous étions partis en vacances au Colorado, quand les nouvelles ont commencé à tomber. Déjà le 14 mars, les stations de ski ont fermé. Nous venions d’arriver là pour nos vacances de printemps. Le 17 mars, l’état du Kansas a annoncé que les écoles ne réouvriraient pas suite aux vacances. Parallèlement, le Colorado a demandé aux touristes de quitter les montagnes. Nous sommes revenus chez nous. Les personnes qui avaient voyagé au Colorado, devaient se mettre en quarantaine. Le 24 mars, notre comté a décrété le « Stay at home » order.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous vivons dans la banlieue de Kansas City qui est une ville qui se trouve dans le Missouri mais les comtés qui l’entourent se sont regroupés pour avoir une politique commune indépendante de celle du Missouri et de celle du Kansas. Mais tandis que le Kansas adoptait des lois plus restrictives, le Missouri de son côté, laissait les choses aller. Le « confinement » a donc duré jusqu’à la fin mai. Les choses allaient mieux, mais on sentait que la population n’adhérait pas vraiment à tout cela. Fin mai, l’état, le comté et Kansas City ont réouvert peu à peu. Dans certains endroits, les gens étaient prudents, dans d’autres pas du tout. Et puis, il y a eu les manifestations. Fin mai, de nombreuses personnes sont allées faire la fête dans les montagnes du sud du Missouri, aux Ozarks. Deux semaines après, les cas ont recommencé à monter. Le port du masque est devenu obligatoire le 3 juillet au Kansas en même temps que la ville.

3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Pour moi, le début finalement a été très dur : j’ai réalisé très vite que nous étions à l’avant de longs mois difficiles. Nous sommes américains depuis 5 ans, donc ce n’est pas le problème. Mon mari est revenu vivre avec nous, car l’entreprise pour laquelle il travaille en Californie a fermé ses bureaux jusqu’en janvier. Les enfants ont eu un semblant d’école pendant 2 mois. Le plus dur peut-être a été pour ma fille, sénior c’est-à-dire en dernière année. Tous les événements qui clôturent sa scolarité ont été annulés. La graduation (remise des diplômes) a été reculée à mi-juillet. Mais cela vient d’être annulé ce qui au vu des derniers dénouements, fait sens. La suite ne va pas aller en se simplifiant. Son départ à l’université n’est pas simple.

Du côté de mes enfants restés ailleurs : pas moyen de traverser la frontière canadienne en ce moment et quant à l’Europe, les frontières sont aussi fermées. Je ne sais pas quand je reverrai mes deux grandes filles. Nous sommes en contact mais ce manque de perspectives est difficile à vivre.

Voilà, j’ai beaucoup pris soin de moi au début. On a pris tous un rythme où on se donne un moment dans la journée, pour aller marcher, courir ou faire du vélo. Nous sortons peu et nous voyons peu nos amis ici qui font comme nous. Mais en se donnant quand même certaines « libertés », certains commencent à être touchés par le virus.

De notre côté, nous avons eu à faire un test : ma fille a perdu le gout pendant 2 semaines. Elle a eu un test, qui est revenu négatif. De notre côté, nous n’avons rien eu. Mystère …

 

 FANNY – PLATTEVILLE, WISCONSIN

 

1/ Bonjour Fanny, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Bonjour, moi c’est Fanny je vis avec ma famille dans le Wisconsin aux USA depuis 2016. Nous sommes ici car nous voulions vivre une expérience professionnelle (mon mari a trouvé un poste ici) et familiale à l’étranger.

 2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
Dans le Wisconsin, le Gouverneur (Démocrate) a pris des mesures assez rapidement : Stay at home, fermeture des écoles et des commerces pendant un bon moment. Ce Stay at home a même été prolongé mais les républicains ont saisi la cour suprême pour faire annuler celui ci, ce qui a mis pas mal la pagaille. Malgré la réouverture, notre ville est assez précautionneuse ce qui est pas mal.

 3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Comme beaucoup je pense, je ne m’attendais certainement pas à vivre quelque chose comme ça en 2020, ce fut si soudain ! Par chance mon mari n’est pas impacté (pour le moment) au niveau du travail et nous avons la santé, chose primordiale à l’heure actuelle. Nous nous sommes personnellement confinés rapidement et nous continuons d’être très prudent. Je suis cependant inquiète quand je vois les cas qui ne cessent d’augmenter aux USA, effarée de voir comment le gouvernement a sous estimé trop longtemps la situation. Comme dise les américains, “ Wait and see ”, à l’heure actuelle c’est un peu ma vision.

 

PAULINE – FISHERS, INDIANA

 

1/ Bonjour Pauline, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Pauline expatriée aux États Unis depuis 2 ans et en Indiana depuis un an. Nous nous sommes expatriés en famille : mon mari, mes 4 enfants et moi pour le travail de mon mari.

2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
Le stay at home a été fortement conseillé à partir de fin mars.  Date à laquelle les enfants ne sont pas retournés à l’école et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire (le 22 mai ici).  Il n’y a jamais eu d’obligation vraiment de port de masque ou de stay at home mais les gens ont quand même fait attention jusqu’à début juin je dirais.  Depuis, il y a de tout…  Les commerces alimentaires sont restés ouverts. Les restaurants et certains magasins ont proposé le curbside pickup mais tout le reste était fermé. Les réouvertures se sont faites par étapes depuis fin mai et tout à repris depuis le 4 juillet en respectant certaines règles de distanciation et d’occupation.

Je dirais que dans l’ensemble la crise a plutôt été bien gérée ici même si comme partout certains ont fait n’importe quoi.  L’état a mis en place un site de suivi plutôt pas mal fait avec l’occupation des lits et des respirateurs dans les hôpitaux.

3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Mon mari a continué à travailler pendant toute la crise en physique dans son usine.  Heureusement pour moi la crèche des deux petits est restée ouverte avec des contrôles de température et pas de mélange de classes. On laissait les enfants à l’entrée car il était interdit de les accompagner en classe. Les deux grands avaient l’école à domicile mais loin de les occuper pour la journée.  La motivation a été dure à trouver pour qu’ils travaillent mais on a tenu bon ! Le plus dur pour eux était de ne pas voir les copains et les maîtresses. Espérons que l’école pourra reprendre dans de bonne condition à la rentrée début août. 

De mon côté, j’en ai profité pour faire les démarches pour créer mon entreprise et même si tout n’avance pas aussi vite que je voudrais (avec les enfants à la maison), je suis contente d’avoir pu le faire. Le coup dur est venu de l’impossibilité pour les grands-parents de venir nous voir comme prévu et de devoir annuler nos voyages aux US et en France mais ça ne sera que partie remise 😊. 

Sinon pour la gestion du covid en elle même, nous ne sommes pas sortis pendant 3 mois. Je suis allée faire les courses dans les magasins peut-être trois fois sinon c’était par internet.  J’ai cousu beaucoup de masques que j’ai offert ou vendu aux voisins, aux amis, aux copains d’école…. (cf photo)

Nous ressortons depuis mi-juin, les enfants ont pu faire des camps. Le tout en respectant au maximum les interactions entre les parents et les organisateurs avec le port du masque dès que les distanciations sociales ne peuvent pas être respectées. Dans l’ensemble, nous nous en sortons bien! Nous avons (pour l’instant) survécu à tout cela et continuons à faire attention.

 

SOPHIE – ALLENTOWN, PENNSYLVANIE

1/ Bonjour Sophie, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Hello, nous sommes arrivée en PA, dans la région d’Allentown il y a 4 ans, avec mon mari et nos 2 enfants (7 et 9 ans à l’époque) suite à la mutation de mon mari.

 2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
Au début, c’était assez flou, pas vraiment de mesure. Les écoles ont commencé à fermer, pour 15 jours mi-mars, puis certains magasins. Mon mari a continué à travailler et puis début Avril tout s’est mis en pause. Les magasins, les restaurants ont fermé, mon mari a travaillé à la maison pendant 1 mois avant de pouvoir retourner à son usine qui a pu rouvrir car elle était considérée comme business essential. Les masques n’ont été obligatoires qu’assez tard je dirais, peut-être en mai.

 3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Au départ, cela n’a pas changé grand chose, on avait l’impression d’être en weekend prolongé, on n’avait pas eu de snowdays cette année donc ça ressemblait à ça. On a fait beaucoup de puzzles et jeux de société. Les enfants continuaient à jouer dehors avec les voisins, j’allais faire mes courses sans précautions particulières. On s’est un peu auto-confiné immédiatement, sans tomber dans la psychose, on évitait juste les déplacements inutiles. Et puis mes cours de pâtisseries se sont annulés, l’école n’a pas réouvert, mon mari nous a rejoint à la maison…finies les lunch box, par contre tout le monde à la maison, H24 au bout d’1 mois j’étais contente que mon mari reprenne!!

L’école en ligne s’est mise en place très tard, début mai. Pour nous ce n’était pas un souci car les enfants sont habitués à travailler à distance avec le CNED, d’ailleurs cette année ils avaient fini le programme pendant le confinement et pas en juin ce qui était une bonne chose.

Au début, l’attitude des gens me faisait rire, puis ça m’a énervé, les mesures sanitaires étaient pour moi évidentes, se laver les mains, ne pas se mettre les doigts dans la bouche… question de bon sens et d’hygiène au quotidien! La base quoi. Faire les courses pour moi était un calvaire, non pas que j’avais peur de sortir mais ça me gonflait tellement de voir des gens en tenue de combat, scaphandre, masques, gants…certains avec des masques à gaz…débile je trouve, ceux qui faisaient un bond dès que tu t’approchais…ceux qui avaient des gants mais se frottaient le nez…

Nous sommes passés en vert depuis 2 semaines maintenant mais avec la situation actuelle et les nouveaux cas, on reste prudent. On ne sait encore pas si nous allons voyager, tous les étés normalement nous faisons un grand road trip mais là….

 

AMANDINE – MONTGOMERY COUNTY, PENNSYLVANIE

 

1/ Bonjour, peux-tu te présenter brièvement : Où vis-tu ? Tu es expatrié(e) en solo, en famille ou en couple ? Pour quelle raison t’es-tu expatrié(e) (job, famille…) ?
Bonjour, moi c’est Amandine de @amandine_in_usa (Instagram). Notre nouveau chez nous, c’est la Pennsylvanie. Mon mari, notre jeune fils et moi-même sommes arrivés il y a tout juste un an, mon mari ayant été détaché pour une durée de 3 ans. 

2/ Depuis le début du Covid-19 comment ton Etat, Comté et ville ont-ils géré la crise ?
Honnêtement, je trouve super bien ! Selon les informations dont je dispose, il n’y a pas eu de manque de lits ou de respirateurs. Notre gouverneur a été très réactif. Mon comté a été l’épicentre de notre État et nous avons été en Stay at Home Order mi-mars en même temps que la France, mais il a été levé que le 19 juin soit presque 6 semaines après la France… ! Ce n’était que la phase jaune, la phase dite « verte » n’est en place que depuis le 3 juillet. Et encore beaucoup de structures restent fermées (pour la partie Indoor) : fitness center, restaurant, rassemblement religieux de plus de 25 personnes, … Un positionnement plutôt strict donc face à la crise sanitaire mais qui a été adapté selon les cas dans chaque comté. Et bien sûr, toujours sur la base du civisme puisqu’il n’y a eu aucune mesure coercitive mise en place. 

3/ Et toi, quelle est ta situation dans cette crise (visa, job, déplacements…) ? Quel est ton ressenti/attitude face à cette situation inédite ?
Mon mari est en Home Office depuis le début du Stay at Home Order et devrait y rester pendant encore plusieurs semaines… voir plus ! Quant à moi je ne travaille pas et comme beaucoup de parents j’ai attendu avec impatience la réouverture des crèches, qui, sans mentir, à été plus salvatrice pour ma santé mentale !!

Nous venons de prendre une semaine de congés et étant pour le moment mal à l’aise avec l’idée de prendre l’avion, nous sommes partis en voiture sillonner la Virginie et un petit bout de la Caroline du Nord. On a été super choqué de l’attitude des gens dans ces États, tellement loin de ce qui se passe chez nous. Par exemple, on a vu des gens faire un tour de bateau pour voir les petits villages depuis l’Océan, tous agglutiné, et tous sans masque. Tous sans exception. On n’en revenait pas !!

Nous sommes donc plutôt contents d’être en Pennsylvanie.  Évidemment, nous sommes (égoïstement) assez frustrés de la situation car nous avons attendu cette expatriation depuis longtemps et nous ne pouvons pas en profiter comme on l’aurait voulu. Mais on est dans un pays où les gens s’adaptent très vite, nous essayons donc de faire pareil !

10 comments
278 likes
Prev post: Les expatriés aux USA et le Covid-19 – Partie 1Next post: Imaginarium Science Center et Southern Fresh Farms à Fort Myers – Floride

Related posts

Comments

  • Gaetan

    juillet 16, 2020 at 7 h 57 min
    Reply

    je viens de voir un reportage sur le Texas ça fait peur.Et les gens qui continuent de penser que c'est un fake effarant!Merci pour ces […] Read Moreje viens de voir un reportage sur le Texas ça fait peur.Et les gens qui continuent de penser que c'est un fake effarant!Merci pour ces témoignages qui montrent une grande différence entre les régions.courage!!! Read Less

  • karima

    juillet 16, 2020 at 7 h 55 min
    Reply

    Merci pour ces retours d'expérience. Je viens de découvrir qu'aux États-Unis chaque état fait sa propre sauce.Beaucoup de courage aux expatriés et aux américains car […] Read MoreMerci pour ces retours d'expérience. Je viens de découvrir qu'aux États-Unis chaque état fait sa propre sauce.Beaucoup de courage aux expatriés et aux américains car les chiffres sont impressionnants là-bas :( Read Less

  • Emeline

    juillet 15, 2020 at 14 h 05 min
    Reply

    C'est un super article avec ces témoignages.Merci ça nous en apprend plus sur la situation critique aux Etats-Unis.Bon courage

  • Amanda

    juillet 15, 2020 at 13 h 41 min
    Reply

    Nous devions être en Floride en ce moment même.Ce n'est pas pour demain à priori...Beaucoup de courage à vous tous la situation doit être compliquée […] Read MoreNous devions être en Floride en ce moment même.Ce n'est pas pour demain à priori...Beaucoup de courage à vous tous la situation doit être compliquée à vivre depuis tout ce temps.Dire qu'on se plaignait en france avec nos 2 mois..lol Read Less

    • Laetitia
      to Amanda

      juillet 15, 2020 at 14 h 56 min
      Reply

      personnellement je ne comprends pas les gens qui ne prennent pas ce virus au sérieux. J'ai des exemples autour de moi de personnes qui ne […] Read Morepersonnellement je ne comprends pas les gens qui ne prennent pas ce virus au sérieux. J'ai des exemples autour de moi de personnes qui ne sont pas mortes certes mais qui ont été trés malades et 2 d'entre elles ont des séquelles.Merci pour ton article et aux expatriés qui ont participé.Ce doit être difficile de voir qu'autour de soi les choses ne sont pas prises au sérieuse Read Less

    • sofia
      to Amanda

      juillet 15, 2020 at 18 h 03 min
      Reply

      Le problème aux US c'est que les Etats gèrent tous à leur sauce. En temps normal, ça va mais en cas de pandémie la conn... […] Read MoreLe problème aux US c'est que les Etats gèrent tous à leur sauce. En temps normal, ça va mais en cas de pandémie la conn... des uns va faire payer les autres. Je te rejoins toi et Amélie sur la liberté des uns... Courage à vous!! Read Less

  • Gabriel

    juillet 15, 2020 at 13 h 38 min
    Reply

    Témoignages et points de vue très intéressants.On se rend compte que certains états sont plus sérieux que d'autres

    • Katy
      to Gabriel

      juillet 15, 2020 at 15 h 00 min
      Reply

      On sent que les états du nord gèrent mieux et ne rigole pas. On voit tout ça aux infos notamment le Texas, l'Arizona et la […] Read MoreOn sent que les états du nord gèrent mieux et ne rigole pas. On voit tout ça aux infos notamment le Texas, l'Arizona et la Floride qui eux ne font rien et le résultat n'est pas beau à voir.Les gens sont inconscients c'est triste. Read Less

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Qui suis-je?

Bonjour, je suis Géraldine, rédactrice du blog Notre Rêve Américain. Gagnante de la DV-Lottery et expatriée aux USA, je vous invite à suivre mes aventures... Read More

Abonnez-vous !
Mon Guide sur l’installation aux USA
 
Tout savoir sur la loterie green card :
  Achetez le livre Notre Rêve Américain - Histoire d'une expatriation de la France aux États-Unis.
MES DERNIERS ARTICLES
Categories
Besoin d’un site internet, d’un e-commerce, de communication web? Cliquez sur le papillon!
Creation site internet
Propriété intellectuelle :

En vertu de l’article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle, les textes et les photos de ce blog sont la propriété de son auteur. A ce titre, aucun texte, aucune photo ou tout autre élément composant ce site internet ne peut être reproduit, modifié ou diffusé de quelque manière que ce soit sans une autorisation préalable de son auteur.