Les ouragans en Floride

 

Avec l’annonce de l’ouragan Irma qui devrait frapper la Floride dans quelques jours, il était temps de parler des ouragans en Floride sur le blog car ils font partie de la vie floridienne.

La Floride est réputée pour son soleil dont son surnom « The Sunshine State ». En effet, les automnes et les hivers y sont doux et secs. Cependant, la Floride a un climat subtropical avec une saison des pluies au printemps et en été avec un temps très chaud et humide. C’est aussi pendant cette période que commence la saison des ouragans. Officiellement, la saison des ouragans débute le 1er juin pour se terminer le 30 novembre même si les mois d’août et de septembre sont les mois durant lesquels les probabilités sont les plus importantes pour qu’un ouragan touche les côtes de la Floride.

Les floridiens sont « habitués » à vivre avec le risque d’ouragans et connaissent les gestes essentiels à avoir en cas d’alerte dont je parlerai dans le prochain article sur ce sujet. Les dernières constructions floridiennes sont faites pour parer au maximum aux ouragans et le gouvernement n’hésite pas à rabâcher aux habitant les consignes fondamentales en cas d’alerte ouragan.

En période de risque, le centre scientifique Hurricane Center intervient pour effectuer les forescat de l’ouragan (les trajectoires potentielles de l’ouragan) ainsi que sa force en le classant parmi 5 catégories. Pour ce classement on utilise l’échelle de Saffir-Simpson dont voici le détail :

Dépression Tropicale  : Vents allant de 0 à 63 km/h. Beaucoup de pluies.

Tempête Tropicale : Vents allant de 64 à 118 km/h. Beaucoup de pluie et dégâts négligeables.

Catégorie 1 : Vents allant de 119 à 153 km/h. Onde de tempête : 1.2 à 1.5 mètre.
Risque éventuel : Peu ou pas de dommages significatifs sur les bâtiments et limités aux maison mobile, à la végétation et aux panneaux de signalisation. Des coupures d’électricité peuvent survenir soit temporairement soir pendant plusieurs jours. Risque d’inondations côtières et dégâts importants sur les quais et les jetées peuvent être associés aux ouragans de catégorie 1.

Catégorie 2 : Vents allant de 154 à 177 km/h. Onde de tempête : 1.8 à 2.4 mètres.
Risques éventuels : Quelques dommages sur les habitations (toitures, fenêtres…), dommages importants sur les maisons mobiles, panneaux de signalisation arrachés, petits arbres déracinés. Des coupures d’électricité et un manque d’eau potable peuvent survenir pendant plusieurs jours. Risque d’inondations sur les routes et dommages important sur les jetées. Évacuation des habitations sur les côtes.

Catégorie 3 :Vents allant de 178 à 210 km/h. Onde de tempête : 2.7 à 3.7 mètres.
Risques éventuels : Dommages structurels des petites résidences et des bâtiments non-renforcés, destruction des maisons mobiles, grands arbres déracinés. Risque d’inondations sur les terres à moins de 1.5 mètre au-dessus du niveau de l’eau jusqu’à 20 km dans les terres. Des coupures d’électricité et un manque d’eau total ou quasi total peuvent survenir. Des glissements de  terrain peuvent également se produire.   Évacuation des habitations dans les zones inondables. Les cyclones de catégorie 3 ou plus élevée sont qualifiés d’ouragans majeurs dans les bassins pacifiques et atlantiques.



Catégorie 4 : Vents allant de 211 à 251 km/h.  Onde de tempête : 4 à 5.5 mètres.
Risques éventuels :  Dégâts considérables aux toits et aux façades légères et dégâts irréparables aux petites habitations. Des coupures importantes d’électricité et d’eau potable peuvent se produire. Risque d’inondations sur les zones côtières à moins de 3 mètres au-dessus du niveau de l’eau jusqu’à 9 km dans les terres et érosions importantes sur les plages. Évacuation d’urgence des plain-pieds dans un rayon de 400 mètres des côtes et des habitations d’un étage dans un rayon de 3.2 km des rivages.

Catégorie 5 : Vents à plus de 251 km/h. Onde de tempête : Plus de 5.5 mètres.
Risques éventuels : Destruction des toitures, des portes et des fenêtres, dommages importants des charpentes des bâtiments renforcés et destruction de certaines habitations non renforcées. Manque d’eau potable et coupures d’électricité à long terme qui peuvent durer jusqu’à plusieurs mois. Risque d’inondations au 1er étage de tous les bâtiments près des côtes et de nombreuses infrastructures côtières peuvent être détruites par la houle. Évacuation en urgence des zones résidentielles et des habitations dans un rayon de 8 à 15 km des côtes. Des cyclones d’une telle intensité peuvent être destructeurs et très menaçants.

 

Exemple du Forescast pour l’ouragan Irma

 

Problème de climat mondial très certainement, les ouragans se sont accentués et sont devenus plus violents au cours des dernières années notamment en 2005 une année record en terme d’ouragans. D’ailleurs, il a même été suggéré la création d’une catégorie 6 pour désigner des cyclones produisant des vents à plus de 280 km/h.

A ce jour, l’ouragan le plus destructeur connu en Floride fut Andrew qui eut lieu le 24 août 1992. D’ailleurs, il fait partie des catastrophes naturelles les plus couteuses des USA avec des dégâts estimés à 26 milliards de dollars.

Concernant Irma nous attendons les nouveaux forecast afin de connaitre sa trajectoire et sa force. En attendant, nous allons suivre les consignes de sécurité en cas d’alerte ouragan dont je vous parlerai dans un nouvel article spécial  Que faire en cas d’ouragan en Floride.



0 comments
9 likes
Prev post: Crocodile en FlorideNext post: Que faire en cas d’ouragan en Floride

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Qui suis-je?

Bonjour, je suis Géraldine, rédactrice du blog Notre Rêve Américain. Gagnante de la DV-Lottery et expatriée aux USA, je vous invite à suivre mes aventures... Read More

Abonnez-vous !
Mon dernier guide : Expatriation aux USA, le jour d’après.
 
Tout savoir sur la loterie green card :
  Achetez le livre Notre Rêve Américain - Histoire d'une expatriation de la France aux États-Unis.
MES DERNIERS ARTICLES
Categories
Besoin d’un site internet? Beneficiez des tarifs attractifs de l’agence Papillon Web !
Creation site internet
Propriété intellectuelle :

En vertu de l’article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle, les textes et les photos de ce blog sont la propriété de son auteur. A ce titre, aucun texte, aucune photo ou tout autre élément composant ce site internet ne peut être reproduit, modifié ou diffusé de quelque manière que ce soit sans une autorisation préalable de son auteur.