La lunch box aux USA

Impossible de ne jamais avoir entendu parler de la lunch box aux USA, véritable coutume ici aussi bien pour les petits que les grands !

Notre fils rentrant à l’école dans quelques jours, j’ai acheté le nécessaire afin qu’il puisse manger en tout simplicité le midi. Il faut savoir que dans notre cas et dans l’école américaine où il ira (je ne sais pas si toutes les écoles publiques US font pareil), il peut prendre son petit-déjeuner et son déjeuner gratuitement dans l’établissement.

Je ne dis pas qu’il ne le fera jamais mais si c’est le cas ce sera ponctuellement pour 2 raisons principales : Les repas proposés ne semblent pas très équilibrés (pizzas, nuggets…) et surtout je suppose que les ingrédients mis dedans ne me plairaient pas pour sa santé (je parle d’ailleurs de l’alimentation aux USA dans mon second livre Expatriation aux USA, le jour d’après: Le guide d’installation aux États-Unis ). Manger ponctuellement certains aliments peut passer mais pas tous les jours. Je ne veux pas le frustrer au risque que plus tard il se jette sur la malbouffe mais je veux conserver une alimentation équilibrée au maximum (suivant ses goûts aussi…).

6-lunch-box-personnalisees

Il faut savoir que les parents aux États-Unis utilisent beaucoup la lunch box et que les enfants peuvent manger avec ceux qui vont à la cafétéria. Ils ont un grand espace dans la cafétéria et également dehors. Les parents peuvent même venir déjeuner dehors avec leurs enfants s’ils le souhaitent. Nous le ferons peut-être quelques fois dans l’année mais pas au début car nous voulons qu’il s’adapte rapidement avec ses nouveaux futurs copains.

J’ai acheté certaines choses pour sa lunch box à Walmart et le reste sur Amazon. Je lui ai pris une lunch box isotherme, le verre thermos, les tupperwares pour les sandwichs, un thermos pour les aliments chauds et un ensemble lunch avec un petit pain de glace.

20170719_105254  20170719_105230

Apparemment ici, on essaie de faire des lunch boxes sympas pour les enfants afin que chaque déjeuner soit rigolo pour eux. J’ai donc surfé sur le net à la recherche d’idée et  je suis arrivée sur ce site et j’ai clairement adoré ! Ce papa américain qui est devenu ultra populaire grâce à ses lunch boxes pour ses 3 enfants, voyez plutôt sur son site en cliquant ici.

Dans quelques jours, nous aurons la seconde réunion, cette fois-ci avec la maitresse et les futurs camarades de classe de notre fils. Comme toute maman, cette nouvelle rentrée m’angoisse mais à priori pas notre fils ! Il faut dire qu’il en est à sa quatrième « nouvelle rentrée » avec une première rentrée en France pour ses 2 ans (programme de 2 matinées par semaine pour les touts petits), puis sa rentrée à l’école en France pour ses 3 ans et la Preschool américaine l’an dernier. Il commence donc à être habitué au changement et je pense que ce sera aussi une force pour lui plus tard à développer sa capacité d’adaptation !

Sa lunch box est ok et ses fournitures scolaires sont ok aussi puisque l’école nous avait donné un code pour faire une commande sur le net afin que tout soit envoyé directement à l’établissement (plutôt sympa non!). Nous en saurons plus dans quelques jours sur le futur déroulement de ses journées et de l’année… ;)

 

Voici les articles que j’ai achetés et qui sont disponibles sur Amazon US (Pour les expat’, les images sont cliquables) !

 

 

 

 

La petite souris est devenue la Tooth Fairy en traversant l’Atlantique !

Vous vous demandez peut-être qui est Tooth Fairy..????

Pour être honnête avec vous, jusqu’à ce que notre fils perde sa première dent de lait il y a quelques jours, je ne la connaissais pas non plus ! Et pour cause, en France, c’est la petite souris qui passe récupérer les dents de lait des enfants pendant la nuit. :)

Aux États-Unis, ce n’est donc pas la « petite souris » mais la Tooth Fairy (en anglais la fée des dents) qui se charge de cette mission la nuit. La légende dit qu’elle récupère les dents des enfants pour aider à la construction et à la conservation de son beau château. Les enfants laissent donc la dent perdue sous leur oreiller (ou près de leur lit le soir) et la fée des dents l’échange contre quelques dollars ou un petit cadeau pendant la nuit.

tooth-fairy-certificate-1

Nous avons donc expliqué à notre fils qu’en France c’était la petite souris qui prenait les dents de lait des enfants mais qu’aux USA c’était la Tooth Fairy. Apparemment, ici chaque perte de dent de lait est un véritable évènement à l’école donc nous voulions absolument qu’il connaisse la Tooth Fairy ! Nous en saurons plus cette année vu que sa rentrée en école publique américaine approche à très grands pas (ici la rentrée est début août).

Notre fils a donc déposé sa dent de lait près de son lit et le matin il a découvert les petits cadeaux apportés par la Tooth Fairy. Étant passionné de voiture, il a eu une petite voiture made in US, et comme nous sommes en Floride un petit « gator » qui grandit dans l’eau ! La Tooth Fairy étant généreuse, elle a aussi apporté un petit quelque chose made in Florida à sa petite sœur, une tortue qui elle aussi grandit dans l’eau.

Les enfants perdant en moyenne une vingtaine de dents jusqu’à l’adolescence, nous serons amenés à la revoir souvent !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette fameuse Tooth Fairy, vous pourrez lire les ouvrages suivants (les images sont cliquables pour vous simplifier les recherches!) :

 

Sur Amazon France

                     

 

Sur Amazon USA

 

           

 

Et voici quelques gadgets sur le sujet achetés pour les enfants.

 

                                              

 

High school Graduation ou la remise des diplômes version américaine

La High School Graduation fait partie des étapes clés dans la vie d’un jeune américain et elle représente pour nous étrangers, un des clichés les plus emblématiques des États-Unis.

Aujourd’hui, je vous en dis un peu plus sur cette célèbre cérémonie « made in USA » que beaucoup aimeraient vivre, ne serait-ce que pour lancer leurs chapeaux dans les airs ! Bien sûr, il y  aura des différences selon les écoles et les régions mais voici comment la High School Graduation se déroule dans les grandes lignes.

 

high-school-graduation

PRÉPARATION

La High School Graduation a lieu à la fin de la High School, l’équivalent du lycée en France. Il faut savoir qu’aux États-Unis il n’y a pas un contrôle final représenté par le baccalauréat mais un contrôle continu.

Quelques semaines avant la High School Graduation, on voit apparaitre dans les rayons des magasins de nombreux accessoires en relation avec cet évènement.

17991431_1341685169271806_9172005137237506112_o

18121458_1341685799271743_282432965741480989_o

18077205_1341685899271733_3775917612739781438_o

18192329_1341685239271799_3671853173662167677_o

18620069_1361361993970790_1833239573446276384_n

18595631_1361362073970782_5903180064599151488_o

18556050_1361362190637437_8755315828064853788_n

18519724_1361362280637428_4016890376474045439_n

La cérémonie se déroule la plupart du temps dans un stade ou dans un gymnase et a lieu courant mai. Il y a des chaises installées pour les étudiants et les personnes qui viennent assister à la cérémonie ainsi qu’une scène. Ce sont les « Seniors » eux-mêmes (nom employé aux USA pour désigner les élèves de dernière année/12th grade) qui préparent la High School Graduation. Si ce sujet vous intéresse, j’en parle plus en détails dans mon livre Expatriation aux USA, le jour d’après.

Les élèves vont pour cette grande occasion acheter ou louer la tenue mondialement connue Cap & Gown : le gown (la toge) et le Cap ou Motar Board (toque carré) muni du tassel (pompon) avec un pendentif indiquant l’année de la promotion. Les couleurs de la tenue sont généralement coordonnées à celles de l’école et les élèves y ajoutent parfois un petit symbole représentant l’école.

ar-bh-mt-022_0_2_10

Les professeurs ont aussi sur leur toge plusieurs accessoires (écussons, pompons dorés…) qui montrent leurs parcours personnels avec les honneurs reçus durant leur carrière.

 

DÉROULEMENT DE LA CEREMONIE

La High School Graduation commence toujours avec l’entrée des élèves dans le stade, sur la chanson « Pomp and Circumstance » jouée par l’orchestre de l’école.

Ensuite, le directeur de l’école et des professeurs font un discours sur les 4 années de High School et souhaitent à leurs élèves le meilleur pour l’avenir. On retrouve une fois de plus cet esprit ultra positif et moteur qui accompagnera les américains toute leur vie. Comme je l’ai déjà expliqué, c’est culturel ici et ceci dès le plus jeune âge.

Le meilleur élève (major de la promotion) appelé le Valedictorian fait également un discours sur les 4 années passées et sur le futur des étudiants dans un esprit convivial et positif.  D’autres élèves, les meilleurs en général, peuvent également faire des discours. Il y a aussi un moment dédié aux élèves qui ont reçu une bourse d’études, très importante aux États-Unis surtout quand on connait les prix des études supérieures!

Une fois les discours terminés, c’est la remise des diplômes et chaque élève se lève pour rejoindre la scène au fur et à mesure. Le proviseur leur donne leur diplôme dans un étui noir tout en les félicitant.

fake-diploma-online1

La High School Graduation s’achève avec un dernier mot d’encouragement du proviseur et c’est à ce moment-là que tous les élèves se lèvent pour effectuer le fameux tassel turning : Ils font passer leur tassel (pompom) de la droite vers la gauche pour symboliser l’obtention de leur diplôme. Juste après ça c’est le fameux lancé de chapeaux dans les airs appelé Hat Throwing !

A la fin de la cérémonie, les élèves font des photos avec leur famille et leurs amis. C’est aussi le moment des « au-revoir » et des hugs entre élèves.

 

GRADUATION RECEPTION PARTY

C’est tout simplement la fête organisée chez la famille afin de célébrer son High School Diploma avec les proches. On envoie des High School Announcement (invitations) quelques semaines avant.

Lors de la Graduation reception party sont généralement présents la famille et les amis pour une « barbecue party » comme très souvent ici, un moment très convivial très apprécié par les américains.

L’élève diplômé reçoit également des cadeaux en tout genre, parfois en rapport avec sa future vie universitaire et selon les moyens de chacun. Il peut également recevoir de l’argent.

 

 GRADUATION POUR NOTRE FILS EN PRESCHOOL – 20 mai 2017

Cette année notre fils de 5 ans a eu sa propre Graduation dans sa Preschool. Dans quelques semaines, il fera sa première rentrée dans son école américaine en Kindergarten. Je partage donc avec vous ce moment fantastique dans la vie de notre petit garçon et dans la notre.

Les familles des enfants gradués devaient arriver avant la cérémonie afin que les maitresses les préparent. Avec mon mari et ma fille, nous nous sommes ensuite dirigés vers la salle réservée à la Graduation et décorée pour l’occasion : assiettes préparées des enfants gradués de leur naissance à aujourd’hui, papillons partout (symbole des enfants qui prennent leur envol), buffet, la fameuse estrade et des écrans géants. Dès notre arrivée, on nous a fourni le programme de la cérémonie ainsi que la liste de tous les petits « Graduates » du jour !

 

18518382_1362231397217183_385427566225503608_o

20170520_112356

Pendant que nous attendions une musique a commencé et sur les écrans nous avons découvert des photos de tous les enfants gradués tout le long de l’année. Imaginez mon cœur de maman de voir mon petit bout sur les écrans géants (j’avais prévu les kleenex heureusement !).

IMG-20170520-WA0029

Puis là, la musique de « Pomp and Circumstance » a démarré et tous les enfants sont arrivés en tenue de circonstances, quel moment magique ! Les enfants se sont tous installés devant l’estrade et la cérémonie a commencé. La directrice a fait un très beau discours avec des anecdotes puis une des maitresses a pris la parole… Les enfants ont chanté puis ils se sont assis de chaque côté de l’estrade.

Ils sont ensuite passés par petit groupe pour la remise des diplômes.

Chaque groupe d’enfants a commencé par une courte démonstration comme dire bonjour dans plusieurs langues, compter… Une fois la démonstration terminée, les enfants ont été appelés un à un par leur nom et prénom. A ce moment là, la maitresse disait où l’enfant ferait son Kindergarten l’année prochaine et ce qu’il voudrait faire plus tard : Il y a eu des policiers, des pompiers, des vétérinaires, des médecins, des spidermen, des super-héros, des robots, des actrices de cinéma…! Puis, chaque enfant a reçu son diplôme en serrant la main à la maitresse comme les grands ! Quand chaque groupe d’enfants a eu son diplôme, une des maitresses disait « C’était la graduation de la classe 2017 » et tous les parents applaudissaient (voire acclamaient les enfants)!! Quelle émotion encore une fois !

Les enfants se sont de nouveau tous regroupés devant l’estrade et là il y a eu plusieurs chansons dont la « Thank you song« . La propriétaire de la preschool a clôturé la cérémonie par un discours de remerciements.

Nous avons ensuite pu faire des photos avec les enfants et partager un buffet avant de dire au revoir à la preschool. Valentin a eu des cartes de ses maitresses ultra positives et pleines de reconnaissance. Les enfants ont pu garder le fameux tassel (pompon) et ont tous eu leur diplôme avec un dvd contenant des images de leur année à la preschool. En sortant, nous avons vu un camion de pompiers et notre fils nous a dit que tous les enfants avaient « checké » avec eux avant la cérémonie ! :)

20170520_110944

20170520_164509

20170520_164554

Nous avons adoré la clôture de cette année à la preschool qui a été formidable. Notre fils y a fait ses premiers pas en anglais et ses premiers copains américains. L’année a été également ponctuée de fêtes (Halloween, Christmas, St Valentin, fête des mères…) ce qui nous a aussi permis de voir l’importance de tout ceci dans la tradition américaine.

Nous sommes très fiers de notre petit homme qui du haut de ses 5 ans a su s’adapter à une nouvelle langue, à de nouveaux amis et a vécu de gros changements dans sa vie en 2016 de manière très sereine. Je sais que les trésors de connaissances et de découvertes apportés cette année lui serviront énormément dans sa vie future. J’en suis aujourd’hui convaincue et j’espère qu’il pensera la même chose quand il sera un adulte.

 

Valentin VPK

 

 

 

 

 

Prom ou le bal de promo américain version Preschool

Aux États-Unis, mai est le mois des Graduations (remises de diplômes) et des bals de promo. Notre fils a vécu tout ça dans sa Preschool cette année et voici le premier volet de cette expérience avec le Prom 

GENERALITES

Évènement très important pour les jeunes américains et tout aussi célèbre que le High School Graduation, le bal de promo appelé prom ou prom night, se déroule à la fin de l’année pour les élèves les plus grands de la High School (correspondant au lycée en France).

Ce sont donc les élèves de dernière année (Seniors-12th Grade) ou d’avant dernière année (Juniors- 11th Grade) qui sont conviés à cet évènement. Les élèves des 2 années précédentes peuvent y aller s’ils sont invités et chaperonnés par un Senior ou un Junior. Pour les juniors et les plus jeunes les invitations au bal dépendent de l’école.

Les garçons sont en costumes et les filles en robes de soirée longues avec à leur poignet une fleur. La tenue des filles est très importante, c’est un peu comme un avant-goût de la robe de mariée ! :)

On peut se rendre au prom soit en couple et dans ce cas le garçon invite la fille de son choix quelques semaines avant le bal de manière souvent rigolote et touchante. On peut également se rendre au bal en groupe. Lors de ce bal ou avant, un roi et une reine seront élus : Ce sont les Prom queen et Prom king. 

 

 

NOTRE EXPERIENCE DE MINI PROM EN PRESCHOOL

Nos enfants étant encore petits nous n’avons pas vécu de prom mais cette année la preschool de notre fils en a organisé un…  Tout était là pour (presque)  faire penser à un vrai prom de « grands » avec dress code de soirée, thème de prom « Princes and princesses », DJ, pizzas, danses et photos. Il y a eu des jeux organisés et des déguisements (chapeau ou autres) pour le photomaton. Comme d’habitude ici tout était super bien organisé et beaucoup de parents étaient eux-mêmes habillés comme pour leur propre bal de promo ! :)

Un vrai bal version « minis » avant leur première rentrée à l’école américaine en Kindergarten l’année prochaine ! Je développe d’ailleurs le système scolaire américain ainsi que notre expérience personnelle avec notre fils dans mon livre « Expatriation aux USA, le jour d’après » si cela vous intéresse.

Je ne peux pas partager avec vous les photos de la soirée avec les jeux, la déco ou encore la piste de danse par respect pour les enfants et les parents présents lors du prom. Voici quand même quelques photos pour vous donner une petite idée de l’ambiance…

L’invitation au Bal de promo gratuite pour notre fils et pour nous 2$ la soirée.

20170502_095940

IMG_20170505_210726_759

20170505_184651

20170505_205202

Ce fut un bon moment familial et dans 15 jours ce sera la remise des diplômes avec la célèbre Graduation version mini ! ;)

Pâques aux USA

La religion étant très importante aux USA, Pâques ou Easter est avant tout une fête religieuse pour de nombreux américains. C’est aussi une fête familiale importante et les américains se réunissent pour le repas traditionnel constitué d’un gros jambon avec du maïs et des haricots verts.

Nous avons fêté pour la première fois Pâques aux USA cette année.  Au départ, je pensais que c’était comme en France avec les cloches et les œufs cachés dans le jardin mais il y a quelques différences :

Ici, Pâques est fêté le dimanche et le lundi n’est pas férié (nous sommes aux États-Unis n’oubliez pas !). Ce ne sont pas les cloches qui amènent les œufs aux enfants mais un lapin aussi célèbre que le Père Noël, Easter Bunny ! Quelques jours avant, vous pourrez même trouver Easter Bunny dans les malls ou les supermarchés afin que vos enfants puissent faire une belle photo avec lui. L’origine de ce lapin vient apparemment des immigrés allemands qui ont apporté cette tradition avec eux au 18ème siècle.

newport-bunny-e554e0d67db453d0

On retrouve bien les œufs de Pâques (Easter Eggs) mais ces derniers sont des coques en plastique (afin d’éviter les maladies). On y glisse à l’intérieur des chocolats, des sucreries comme les célèbres marshmallows Peeps (ce sont des marshmallows recouverts de sucre de différentes couleurs qui sont en forme de lapin ou de poule). Il y a aussi beaucoup de petits jouets à mettre dans les œufs voire des gros paniers préparés mêlant sucreries et jouets.

De nombreuses chasses aux œufs gigantesques sont organisées un peu partout : terrains de sport, malls, églises et même dans certaines résidences. Notre résidence étant grande et très familiale, une grande chasse aux œufs a été organisée le samedi matin. Les enfants ont été placés par tranche d’ âge et au coup de sifflet ils sont partis à la recherche des œufs de pâques en plastique ! :) Je sais que cela se fait aussi en France mais aux USA la dimension est forcément XXL !

Pâques est également célébré à la Maison Blanche tous les ans avec le Easter Egg Roll, une chasse aux œufs organisée dans les jardins présidentiels. Pour y participer, il faut s’inscrire à une loterie et nous allons très certainement tenter l’année prochaine pour le fun !  :)

Les américains étant de grands enfants, le dimanche matin grands et petits partent à la recherche des Easter eggs dans leur jardin ou appartement !! Nos enfants se sont très vite adaptés à la tradition et notre fille nous a d’ailleurs dit « C’est Monsieur Bunny qui a apporté les œufs » :)

 

Voici quelques images et une vidéo sur Pâques à Walmart !

20170404_163341

20170404_163438

20170404_163410

20170404_162307

20170404_162317

20170404_162305

20170416_091422

IMG_20170415_203153

Quelques idées de déco spécial Happy Easter :

Pourquoi avons-nous choisi de nous installer dans le sud-ouest de la Floride

On me pose fréquemment la même question : « Pourquoi avez-vous choisi de vous installer dans le sud-ouest de la Floride ? ». Voici ma réponse !

floride

Avant de commencer à vous expliquer les raisons qui nous ont amenés à vivre ici, je tiens à préciser (ou plutôt à re préciser) que chaque choix est personnel. Il se fait en fonction des envies et des obligations de chacun. L’explication que je vous donne est donc personnelle et ne peut se reporter à quelqu’un d’autre. Une personne qui part dans le cadre d’une mutation de travail ne pourra pas choisir ou aura le choix entre 2-3 destinations maximum. Idem pour les préférences, certains préfèreront avoir des saisons, d’autres la montagne ou encore la vie dans une grande ville…

Mon but dans cet article n’est pas de dire que tel ou tel endroit n’est pas bien mais juste d’expliquer pourquoi nous avons choisi de nous installer dans le sud-ouest de la Floride comme d’autres choisiraient Miami ou le Minnesota (d’ailleurs j’ai envie de visiter le Minnesota!). 

 

Le contexte

Nous n’avions aucune obligation d’État, de région ou de ville  car nous avions la green card et nous travaillons à distance dans les métiers du web.

Durant l’été 2015, nous avions passé quasiment 1 mois en Floride afin de voir où nous pourrions poser nos valises. Nous avions d’office rayé Miami car je connaissais et je ne me projetais pas dans cette ville. Mon mari a eu la même impression quand il l’a découvert il y a quelques mois (au moins aucun regret). => Attention, je n’ai pas dit que nous n’aimions pas Miami, c’est seulement qu’on ne s’y projetait pas dans un quotidien par rapport à nos envies.

Nous avions donc opté pour visiter Orlando et sa région, toute la côte Est jusqu’à Jacksonville au Nord. Nous sommes ensuite allés sur la côte ouest à partir de Tampa jusqu’à Venice.

Lors de ce voyage de prospection, nous n’avions eu aucun coup de cœur. Avant ce séjour, nous nous étions projetés sur Tampa et la grandeur de cette ville nous a refroidi (même mon parisien de mari). Nous avions apprécié Sarasota mais ce n’était pas encore ça…

Notre séjour se terminant nous n’avions pu faire ni le nord-ouest ni le sud-Ouest de la Floride. Nous étions donc en pleine interrogation surtout concernant le sud-ouest et nous avions un peu de regrets de ne pas avoir planifié de visites vers cette région.

De retour en France, nous avons réfléchi et comme nous savions que nous prendrions au départ un logement temporaire, nous avons opté pour Orlando, ville que nous apprécions beaucoup.

IMG_7696 (1)

Notre arrivée

En mars 2016, nous avons donc posé nos valises pour plusieurs semaines sur Orlando. Durant ces 2 mois, nous avons arpenté Orlando dont le fameux quartier du Dr Philips où de nombreux français s’installent mais nous n’avons pas accroché. Il y a plein d’autres quartiers sympas et résidentiels que je pourrai citer mais finalement nous n’avons pas eu le déclic.

Après le premier mois, nous en étions arrivés à l’idée de changer d’État et d’éventuellement repartir sur la Californie… Nous avions même commencé à regarder les différentes régions et les coûts des logements là-bas.

En parallèle, nous voulions visiter le sud-ouest de la Floride et un échange avec des français habitant cette région (amis d’amis…) nous a amené à y aller pour un weekend.

 

Coup de cœur

17022204_1286842418089415_271815660714031272_n

Impossible à expliquer mais à peine arriver, nous avons eu un vrai coup de cœur ! Nous avons  adoré les paysages,  les plages, les parcs…Nous recherchions le calme, la simplicité, la sécurité, la wildlife, le balnéaire, une ambiance familiale et nous l’avions trouvé !

En un weekend, nous nous sommes projetés dans cette région alors que cela faisait des mois que nous cherchions où nous installer en Floride!

 

10 mois plus tard

Nous sommes installés dans une résidence que nous adorons qui est très familiale,  jolie et qui propose de nombreuses activités. Nous adorons également la ville où nous habitons, sa proximité avec Naples, Bonita Springs et Fort Myers. Nous avons trouvé notre rythme dans cet endroit qui est notre petit paradis aujourd’hui.

 

Conclusion

Nos critères sont personnels et il est certain que d’autres ne pourraient pas s’y projeter comme nous n’avons pas pu nous projeter à Orlando, Miami ou encore Tampa.

Si vous n’avez pas d’obligations professionnelles, il est très important de venir repérer l’endroit où vous envisagez de vivre. Le mieux est de prendre un logement temporaire afin de vous immergez dans un quotidien.

Il est essentiel de choisir l’endroit qui vous correspond et d’y être heureux. S’expatrier n’est pas une simple décision et il faut mettre toutes les chances de son côté pour réussir cette étape ! Être bien dans son quotidien, dans sa ville et chez soi fait partie des priorités car ce sera votre nouveau chez vous pour quelques mois ou quelques années.

 

13876310_1064746810298978_4624540545128029867_n

Préparer un road trip aux USA

Envie d’évasion… de partir pour un road trip aux États-Unis… de sillonner les routes américaines ! Voici quelques tips pour préparer votre futur road trip aux États-Unis !

 

Le choix de la traversée

Quand on sait que les États-Unis comptent une cinquantaine d’états, vous imaginez bien les kilomètres de route que vous pourrez parcourir et les possibilités d’itinéraires. Quand on est amené à préparer un road trip aux usa, la question du choix de la traversée est donc tout à fait pertinente. Les plus téméraires pourraient partir sans itinéraire en poche et choisir la traversée une fois sur place. Mais bien que cette option soit particulièrement palpitante, celle-ci laisse trop de places aux aléas qui risquent de nuire au voyage. Il est donc plus prudent de déterminer à l’avance votre itinéraire pour cette grande aventure sur les routes américaines. Certains ont une idée bien précise de ce qu’ils souhaitent voir et dressent à partir de là leur itinéraire. Dans le cas contraire, basez-vous sur vos préférences en termes de visites, d’activités, etc.

 

road trip usa

Suivre la route 66 de l’Illinois en Californie, voilà un exemple de road trip aux USA. Il s’agit d’une route mythique qui, pour certains, est un itinéraire cliché. Mais qu’on le veuille ou non, cette route constitue un grand classique.

Vous pouvez également traverser les États-Unis d’Est en Ouest au départ d’Atlanta pour finir à San Diego ou opter pour un itinéraire partant du Nord vers le Sud. Et pourquoi ne pas explorer la côte Ouest du pays.

La route de l’Ouest américain constitue également un itinéraire très apprécié des voyageurs. Ce road trip vous emmène entre autre à Los Angeles, au Grand Canyon, à San Francisco, à Las Vegas ou encore à Death Valley. Des amoureux de la nature traverseront l’Alaska pour découvrir les fjords ou feront la route de Denver à Seattle pour découvrir les rocheuses comme celles du Parc Rocky Mountain ou de Yellowstone.

Le Sud des États-Unis, avec Miami, la Floride ou encore la Louisiane, ne manque pas non plus de charme et fait beaucoup d’adeptes. Ce ne sont là quel quelques exemples et une infime partie des possibilités. Il faudra ensuite se renseigner du meilleur moment pour partir côté météo !

La question des formalités

Pour avoir l’opportunité de sillonner les belles routes américaines, assurez-vous premièrement d’obtenir votre ticket d’entrée pour le pays de l’Oncle Sam. En tant que touriste, vous avez droit à 90 jours de séjour sur le sol américain. Prenez soin de compter cette durée en jours et non en mois. On vous accorde exactement 90 jours et non trois mois. Adressez-vous directement à l’ambassade des États-Unis le plus proche pour votre visa. Si vous disposez d’un passeport biométrique, sachez qu’une demande ESTA suffit pour entrer aux États-Unis. Cette demande se fait en ligne pour 14 $. Assurez-vous juste que celle-ci soit effectuée sur le site officiel de l’ESTA pour éviter les arnaques.

Sachez que les formalités sont plus légères si vous accéder au territoire américaine par voie routière, depuis le Canada ou le Mexique. Le passeport lui, doit avoir été validé depuis 6 mois au moins à compter de la date d’accès au États-Unis. Capture

Budget

De votre budget dépendra le reste de l’organisation de votre voyage, du choix du vol et de l’hébergement ou encore celui de la location de voiture. Le budget sera également tributaire du nombre de voyageurs, de la durée du road trip et bien évidemment de votre façon de voyager  : Êtes-vous plutôt camping, motel ou hôtel ? Vous voyagez en première classe ou avec une compagnie aérienne low-cost ? Vous mangez sur le pouce ou dans un restaurant chic ?…). La variation des prix est importante. Prenons l’exemple de la restauration : vous pouvez avoir un repas complet pour moins de 10 $ dans un fast food contre une addition de plus de 100 $ dans un grand restaurant.

En tenant compte de tous ces paramètres, il sera particulièrement difficile de donner une moyenne par personne. Quoi qu’il en soit, vous pourrez avoir une idée du budget nécessaire en regardant les tarifs au préalable sur Internet, tout étant disponible en ligne, même si vous décidez d’habiter chez les habitants pour faire des économies sur l’hébergement.

Dans la préparation de votre road trip, il convient toujours de réserver à l’avance le vol et l’hébergement, du moins pour les grandes étapes. Cela ne vous empêchera en rien d’improviser des détours ou des activités supplémentaires en cours de route. Prenez juste soin de ne pas dépasser le budget disponible. Pour une bonne gestion, vous pouvez vous aider d’une application, de type Budget Trotter.

 

Location de voiture

La voiture reste la pièce maîtresse de cette aventure. C’est à bord de votre voiture que vous découvrirez les magnifiques routes du pays de la liberté. La meilleure solution pour un road trip reste la location de voiture. Grâce aux réservations en ligne, vous avez l’opportunité d’assurer la préparation de cette partie du voyage avant votre départ. Vous pouvez avoir une voiture pour 30 $ par jour mais vous paierez plus si vous souhaitez plus de place ou si vous optez pour une location forfaitaire avec assurance et autres frais annexes (comme le frais d’abandon). Le prix peut aller jusqu’à 80 voire 100 $ par jour.

La conduite aux États-Unis est facile et particulièrement agréable. Les routes sont larges ; les directions sont toujours bien indiquées même aux confins du pays ; les panneaux sont énormes, bien visibles et très éloquents. Il est rare qu’on puisse se tromper face à un panneau d’indication surtout si vous lisez bien l’anglais. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous renseigner au préalable sur les codes de la route américaines (U-Turn pour demi-tour, Stop here on red, Do not pass, …) N’oubliez pas la ceinture de sécurité, elle est obligatoire à l’avant comme à l’arrière du véhicule selon les états. Les piétons et school bus ont la priorité absolue. Pour ce qui est du permis, le permis français est valable pendant 3 mois et un an pour le permis international. Et pour ne pas vous tromper sur les routes, la distance est indiquée en mile, ce qui correspond à 1,6 kilomètre.

Essence

Dans le cadre d’un road trip, le carburant constituera l’un des principaux postes de dépense. Il vous faut néanmoins savoir que le carburant est relativement accessible aux États-Unis. Comptez environ 2 $ pour un galon (3,785 litres). À la pompe, c’est souvent du self-service, sauf très rarement. Les pompistes ne font pas partie de la culture américaine. Dans tous les cas, soit vous payez directement à la pompe grâce à l’automate, soit vous payez à la caisse. Le mode de paiement disponible est toujours indiqué.

Pour connaître les stations-services situées le long de votre itinéraire, il existe aujourd’hui de nombreuses applications (gratuites ou payantes) qui vous indiquent en temps réel les stations-essence ouvertes.

Hébergement

Les États-Unis offrent également de nombreuses options en termes d’hébergement, et le moins qu’on puisse dire, c’est que vous en aurez pour tous les budgets. Pour faire des économies, vous pouvez logez chez les habitants, un concept très courant dans ce pays. Non seulement cette formule vous permettra de faire des économies mais constitue également l’un des meilleurs moyens de plonger au cœur de la culture américaine, de partir à la rencontre de la population et d’en découvrir le mode de vie. Vous pouvez trouver votre hôte sur internet grâce à des sites comme CouchSurfing. Il est également possible de louer des logements de particuliers (appartements, maison, villa…) via la plateforme communautaire Airbnb par exemple. C’est un type d’hébergement qui rencontre beaucoup de succès aux USA.

Pour concilier confort et budget, optez pour les motels, un type d’établissement qui est également très représentatif des road trip à l’instar des diners. Les motels aux USA disposent souvent de belles infrastructures. Très pratique et avec un tarif raisonnable, la plupart présentent les mêmes similitudes : ouvert 24h/24, grande place de parking, chambre avec accès wi-fi, four micro-onde, frigo, tv… et peuvent parfois proposer un petit-déjeuner. Les plus prisés font partie des chaînes comme Super 8, Motel 6, Travelodge, Confort Inn, Quality Inn… et de nombreux hôtels indépendants.

alan-copson-usa-california-route-66-barstow-route-66-motel

Le camping, véritable institution aux États-Unis, est une solution très prisée, moins coûteuse si vous appréciez les activités outdoor et que aimez dormir au plus près de la nature dans des parcs nationaux ou ailleurs. On peut en trouver dans tous les états, et il en existe avec un confort optimal. Si vous avez de la chance, vous pourrez éventuellement trouver des emplacements de camping gratuits.

Les lodges et les cabins sont également répandus dans les parcs nationaux. Il est vrai que louer un lodge revient nettement plus cher que louer un emplacement dans un camping, cependant ces lodges offrent beaucoup plus de confort (prise électrique, douche, wifi..). Les cabins, lorsqu’elles sont partagées, sont proposées à des prix raisonnables, un type d’hébergement idéal pour les voyageurs en petit groupe.Enfin, vous avez les hôtels, disponibles dans toutes les gammes !

Restauration

Sur ce point, le choix est large, et c’est peu dire. Pour votre road trip, votre trouverez sur votre chemin une sélection de tables, allant du fast-food aux tables gastronomiques.

Comme cité plus haut, les motels proposent déjà un petit déjeuner gratuit (café, lait, jus d’orange, muffin, céréales…) pour faire le plein avant d’attaquer la journée. Idem, voire mieux, dans certains hôtels puisque vous pourrez dégustez des gaufres, des œufs, des saucisses… Les petits déjeuners étant variés et copieux, vous pourrez par la suite opter pour un déjeuner plus léger à midi (corn dog, hot dog, sandwich, salade…) pendant les pauses de ravitaillement en carburant ou éventuellement sur la route pour gagner du temps et économiser de l’argent. Vous pourrez acheter rapidement vos lunchs dans les stations service, les fast food, les supermarchés, les salad bar…

Dans les films, la restauration dans les road trip est souvent associée à ces petits restaurants aux banquettes en cuir. Ces établissements semblent conférer au voyage un certain charme. Il s’agit des « diners ».

img_0549-copie-2-copie

Dans les diners, le petit déjeuner est disponible toute la journée. Il n’y a pas d’heure pour les douceurs, les œufs et le bacon. Les diners sont des endroits chaleureux, conviviaux et les prix sont accessibles. Ne vous étonnez pas si les serveuses se présentent à vous avant de prendre votre commande ! Cela fait partie de leur culture.

En alternative, vous avez les fast-foods, les restaurants de chaine, les restaurants chics, … Et si vous souhaitez réellement faire des économies, vous pouvez opter pour un repas sur le pouce acheté à la station-service. Concernant les diners, vous pouvez aller les prendre dans les restaurants routiers fourmillant un peu partout ou encore dans les steack houses selon vos envies bien évidemment.

Pour les restaurants, plusieurs choix s’offrent à vous dépendant bien sûr des préférences de chacun : thaï food, mexican food, fruits de mer, barbecues… Les plus gourmands trouveront leur bonheur dans les chinese buffet à volonté, et ce, pour un budget ne dépassant pas les 10 dollars.

 

Visites et activités

Le road trip permet de sillonner les routes certes mais c’est aussi un moyen de concentrer en un seul voyage de nombreuses visites et activités. Pour certains, les activités ont déterminé le choix des itinéraires. Pour d’autres, les envies viennent au gré du voyage et en fonction des offres disponibles le long de l’itinéraire choisi.

En explorant les routes américaines lors de votre road trip, vous allez certainement constater que les activités ne manquent pas : balades, randonnées, escalade, kayak, parcs à thème, tour en hélicoptère, shopping, etc…

Il faut reconnaître que les routes américaines réservent son lot de surprises, comme ces magasins d’antiquité qui émergent comme un mirage au milieu de nulle part. Il peut également s’agir d’un festival local dont vous n’avez pas eu connaissance, etc. Et ce type d’imprévus fait toute la beauté du voyage !

Si vous intégrez la visite des parcs nationaux dans votre road trip, prenez connaissance de toutes les conditions de visite au préalable : heure d’ouverture et de fermeture, tarif d’entrée, hébergement disponible, etc. Vous trouverez facilement toutes ces informations sur Internet. Attention, les tarifs peuvent changer au gré des saisons. L’entrée est bien entendu payante, gratuite pour certains, mais il existe aussi un pass (Pass America The Beautiful) qui donne l’accès à tous les parcs nationaux pour seulement 80 dollars, qui est valable un an pour une voiture.

D’autres pass comme le City Pass et le Go card permettent de bénéficier de multiples activités (excursion, location de vélos, musée, croisière…), mais uniquement dans certaines villes (Los Angeles, San Francisco, Las Vegas…)

 

À propos de l’argent

index

La monnaie utilisée aux USA est le Dollar américain ($US) composé de billets de 1,5,10,20,50 et 100 dollars ainsi que de pièces de 1 (penny), 5 (nickel), 10 (dime), 25 (quarter) cents. Attention, vous ne pourrez payer qu’en dollars. Aux États-Unis, sachez que les prix affichés n’incluent jamais les taxes, mais on s’y fait vite.

Pour retirer de l’argent, vous trouverez facilement des distributeurs partout. Au moment de payer, on vous demandera souvent s’il s’agit d’une carte de crédit ou d’une carte de débit. En effet, le système de paiement des américains est quelque peu différent du nôtre. Sans entrer dans les détails techniques, avec une carte américaine, le crédit correspond à un paiement sans code mais qui demande par contre la signature d’un ticket de la CB. Pour le débit, vous entrez votre code PIN au moment de payer. Généralement, avec votre carte, l’un ou l’autre fonctionnera.

Aux États-Unis, il faut également « tipper ». Le tip c’est le pourboire local. Si cette pratique qui fait partie intégrante du paysage culturel américain constitue une simple habitude pour les américains, pour les étrangers, cela peut vite devenir un casse-tête. Combien donner ? Il vous faut donner un tip partout, pour chaque service rendu. Un tip pour le serveur, pour le chauffeur de taxi, pour le coiffeur si vous vous êtes fait une beauté sur la route en lors de votre passage dans une ville, pour le bagagiste, pour le valet de parking, etc. Le tip sera proportionnel à votre satisfaction mais d’une manière générale, le tip sera de l’ordre de 12% à 20 % de la facture  (selon votre générosité et vos possibilités !) si vous êtes entièrement satisfait !

 

Bon à savoir

Certains road trippers peuvent sillonner les routes américaines durant deux mois, voire plus. D’autres s’offrent une aventure de 10 à 15 jours. Dans tous les cas, pour les besoins de lessive, vous trouverez des laveries automatiques (lavomatics) partout. Certains établissements hôteliers mettent également à disposition des clients des machines à laver. Les fournitures (lessives en poudre appelées « detergent » ou feuilles parfumées pour le séchage appelées « dryer sheet ») sont disponibles sur place.

Pour ce qui est des accès pour les personnes à mobilité réduite, sachez que les États-Unis sont particulièrement bien équipés et la plupart des infrastructures disposent d’accès et d’aménagement pour personnes handicapées.

Vous remarquerez également que les américains utilisent beaucoup les gobelets et d’ailleurs, des portes-gobelets sont installés un peu partout. Les américains ont un mode de vie bien différent de celui des français, mais vous vous y ferez très vite.

Vous verrez que la culture varie considérablement d’un état à un autre et avoir la possibilité d’observer cette diversité au cours d’un seul voyage est un vrai privilège. Chaque jour, votre voyage vous réserve des nouveautés, de nouvelles rencontres et vous en garderez de merveilleux souvenirs.

N’oubliez pas votre appareil photo et bon road trip !

 

images

 

 

 

1ère Saint Valentin aux USA de notre Valentin

La Saint Valentin aux USA est une fête très importante et tout le monde participe. Ici, la Saint Valentin n’est pas seulement réservée aux amoureux mais englobe aussi l’amitié et l’attachement de manière générale.

Comme vous avez pu le voir dans mon article sur la Saint Valentin dans les supermarchés américains, de nombreux rayons sont réservés à cet évènement : cartes, pâtisseries, cookies géants à offrir, boites de chocolat en tout genre, vaisselle, décoration, fleurs, ballons… Devant l’engouement des gens dans ces rayons ces derniers jours, je peux vous garantir que quasiment tous les américains fêtent la Saint Valentin en amoureux, avec leurs amis, leurs proches..!

Il est donc logique que dès leur plus jeunes âges, les enfants aux États-Unis fêtent Valentine’s day à la preschool puis à l’école ! Ce jour-là, les enfants s’offrent des cartes, des petits cadeaux et même des minis friandises. Tous les enfants échangent afin qu’il n’y ai pas de sentiments de mise à l’écart et je trouve cet équilibre parfait !

Les enfants peuvent également apporter une petite carte ou autre pour leurs maitresses et elles font de même. De plus, beaucoup de petits évènements sont organisés comme des lectures, des activités sur le thème, des petites fêtes… Par exemple, notre fils a eu une Valentine’s party à l’école  avec plein de petites activités. Il a également fait l’échange de cartes et surprises avec ses camarades !

Concernant les cartes ou autres à offrir ce jour-là, on peut opter pour du homemade ou bien tout simplement prendre une des nombreuses box proposées dans les commerces pour des prix minimes. On peut y ajouter des gourmandises ou des minis jeux.  Cette année ne maitrisant pas encore parfaitement le sujet, nous avons opté pour la simplicité.

Pour l’anecdote, je ne m’étais pas vraiment renseignée sur le sujet et m’en suis occupée au dernier moment… Une dame me voyant un peu perdue dans les rayons m’a gentiment aidé et m’a fait découvrir les fameuses box Valentines prêtes à l’emploi incluant cartes et accessoires. Et oui, cette fameuse gentillesse américaine !

 

Processed with Rookie Cam

Nous avons également préparer une boite décorée sur le thème de la Saint Valentin  ( enfin surtout mon mari car je n’aime pas trop faire ces choses là !!! Il est doué non !? ;) ) avec notre fils afin que ses camarades puissent y glisser leurs cartes ou leurs petites surprises.

Processed with Rookie Cam

  Le 14 février notre fils a donné à ses copains ses petits cadeaux et ils ont fait de même! En rentrant de la preschool, il a déballé sa fameuse box de l’amour !

 Processed with Rookie Cam

Processed with Rookie Cam

Une fois de plus, nous avons été agréablement surpris par l’enthousiasme des américains pour cette fête  ! Et le principal, notre fils a adoré sa première Saint Valentin aux USA !

Happy Valentine’s day !

 

La Saint Valentin dans les supermarchés américains !

Découvrez au travers de quelques images la Saint Valentin  dans les supermarchés américains ! Valentine’s Day a une place très importante aux États-Unis et ceci dès le plus jeune âge. Il faut savoir que les rayons sur le thème de la Saint Valentin sont pris d’assaut (cartes, fleurs, chocolat, box St Valentin spéciales enfants…). Fête commerciale très certainement encore une fois, c’est un plaisir de voir les américains se prêter au jeu !

 

Quelques ballons…

IMG_8999

IMG_8997

333

4444

IMG_9003

IMG_9002

Et une vidéo…

Les restaurants aux États-Unis

Aux États-Unis, de nombreuses cuisines sont représentées : Américaine (forcément!), japonaise, chinoise, mexicaine, italienne, française, libanaise, grecque…
Il y a également un large panel de restaurants allant du fast-food à la cuisine fine. Vous trouverez de très nombreuses chaines de restauration car les américains en sont tout simplement fans ! Quand je dis « chaines » je ne parle pas forcément de fast-food, mais plutôt de franchises.
Peu importe le type de restaurant où vous irez, on sera toujours au petit soin pour vous et ceci dès votre arrivée. Si un plat ne vous plait pas, on vous le changera sans frais et sans discussion!
Sachez aussi que les américains adorent manger au restaurant et dinent assez tôt le soir (aux alentours de 17h30/18h30).
Vous trouverez également des drive un peu partout sur la route où on peut juste faire un stop pour prendre une boisson sans sortir de sa voiture.

LE SERVICE

Sauf dans les fast-foods, quand vous arriverez au restaurant vous serez accueilli par un ou une hôte(sse) qui vous demandera combien vous êtes et vous placera.
Une fois installée le ou la serveur(se) arrivera, dira une formule de politesse (Hello, how are U today…) et se présentera. Elle vous donnera en même temps les menus et vous demandera si vous souhaitez boire quelque chose…
Ne soyez pas étonnés quelques minutes après votre plat servi, le ou la serveur(se) viendra vous voir afin de savoir si tout est ok.
Une fois vos plats finis, le ou la serveur(se) débarrassera vos assiettes et vous apportera très souvent l’addition dans la foulée sans vous demandez si vous souhaitez un dessert (sauf dans les restaurants réputés (Cheesecake Factory), français ou haut de gamme .

LE VERRE D’EAU, LES SODAS ET LES GLAÇONS

Peu importe le restaurant où vous irez (sauf les fast foods), le ou la serveur(se) vous apportera toujours un grand verre d’eau au goût de javel plus ou moins prononcé ! Ce verre d’eau comme toutes les autres boissons (sauf le vin ou la bière) sera servi avec une quantité de glaçons improbables. A vous de voir si vous en voulez ou pas au moment de commander. Si vous n’en voulez pas il suffira de demander « With no ice please ».
16143362_1236189573154700_6059558147171690861_n

 Pour les boissons comme les sodas, vous paierez une fois mais le ou la serveur(se) viendra vous resservir (gratuitement). Idem dans les fast-food où vous pourrez boire vos sodas à volonté.

LA NOURRITURE

De manière générale, vous trouverez dans quasiment tous les restaurants aux États-Unis : Des hamburgers déclinés de multiples façons, des ribs, du pain de maïs, des french fries, du brocolis (et oui ! ), du pain à l’ail, de la cannelle dans les desserts (beaucoup de cannelle), des hot dogs, des corn dog, des nuggets…
hamburger-548615_960_720
 Vous verrez selon les États des spécialités diverses et très différentes apparaitre dans les menus. Par exemple en Floride, il y a un large choix de poissons et de crustacés (pinces de crabe, conch, dolphin fish…), on peut aussi trouver de l’alligator et la cuisine cubaine est très présente. Concernant les douceurs, la Key Lime Pie (tarte à base de citron vert) est le dessert de Floride .

LE DOGGY BAG

Les portions étant généreuses (même pour les américains), il est très courant que le ou la serveur(se) vous demande à la fin du repas si vous voulez un « doogy bag » ou plus communément une « box ». C’est une boite dans laquelle vous pourrez emporter le reste de votre repas. Cette coutume existe dans quasiment toutes les gammes de restaurants alors n’hésitez pas à demander votre « doggy bag » ou votre « box » !
IMG_9647

LES TIPS

Les pourboires aux États-Unis sont très importants dans de nombreux métiers dont celui de serveur(se). En général, il doit correspondre à 10-25% de la note finale selon votre satisfaction .
Si vous payez par carte c’est à vous (une fois la note payée) d’ajouter sur la facture le montant du tips à la main. Attention, certains établissements le mettent directement dans la note (gratuity).

KIDS FRIENDLY

Dans quasiment tous les restaurants aux États-Unis, vous aurez toujours des menus enfants. fournis sur une feuille de coloriage avec des jeux. Si vous êtes avec des enfants en bas âge, on vous proposera des chaises hautes, des rehausseurs et un endroit pour mettre votre poussette.

Bon appétit !

chevy-1734754_960_720